Ils possèdent de nombreux points communs mais les différences entre le matcha et le thé vert classique sont tout de même très importantes. Le matcha est en effet un thé vert d’exception fabriqué dans le centre du Japon. La manière de le faire pousser, de le récolter puis de le sécher est unique en son genre. Au niveau du goût, le thé vert japonais est plus amer que ses semblables produits dans le reste du monde et ses bienfaits sont plus qualitatifs. Il est commercialisé sous forme de poudre à l’inverse des autres variétés dont les feuilles séchées sont consommées telles quelles. Entrons un peu plus dans le détail afin d’enrichir vos connaissances en la matière.

Les grandes familles de thé

Au moment de choisir un thé dans un magasin physique ou sur une boutique en ligne comme BétiBio, les variétés sont classées selon leurs couleurs. On distingue ainsi le thé vert, le thé blanc, le thé bleu, le thé noir ou rouge ainsi que le thé sombre. Ces produits sont tous issus du même arbre, le théier. Le seul élément qui les sépare est la durée de leur oxydation. Le thé vert n’est presque pas oxydé, les feuilles sont séchées très rapidement après la récolte ce qui préserve les flavonoïdes qu’elles contiennent. Ces molécules sont connues pour lutter contre les maladies cardiovasculaires. Le thé bleu est un thé oolong semi-oxydé qui passe plus de temps à l’air libre avant d’être séché. Il a une faible teneur en théine ce qui convient parfaitement aux personnes sensibles à cette substance légèrement excitante susceptible de perturber l’endormissement. Le thé blanc est davantage oxydé que les deux précédents mais tout le processus est naturel. Il est fabriqué en chine et est célèbres pour ses vertus diététiques. Le thé noir, que les Chinois nomment thé rouge, est quant à lui totalement oxydé. Il est le plus populaire de tous et se compose d’une quantité élevée de théine et de polyphénols. Pour terminer, le thé sombre ou thé pu-erh vient lui aussi de Chine. Il subit une longue fermentation pouvant aller jusqu’à un mois et serait particulièrement efficace pour solutionner les problèmes digestifs.

La récolte du thé vert

La récolte du thé vert se divise en plusieurs phases. De premières feuilles sont prélevées au mois d’avril, d’autres en juin, d’autres en juillet et d’autres en septembre. Chaque cuvée a ses propres caractéristiques, la plus précoce est généralement la meilleure de toutes. Les différences entre le matcha et le thé vert classique s’expriment un peu plus tard, durant le traitement de cette récolte.

Les méthodes de séchage du thé vert

Pour faire le tri parmi les multiples variantes de thé vert, il est essentiel de connaître leurs méthodes de séchage. Comme expliqué plus haut, leur particularité commune est d’avoir été privées d’oxydations par leurs producteurs. Cette action est possible grâce à l’intervention d’une source de chaleur externe. Les cultivateurs chinois exposent ainsi leurs feuilles de thé sous le soleil, pour un séchage naturel, ou les positionnent dans un grand wok chauffé à la flamme. Au Japon, la technique de la vapeur d’eau est la plus utilisée. C’est le cas lors de la production du matcha.

La fabrication du matcha

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la manière générale dont le thé vert est récolté puis séché, intéressons-nous plus particulièrement au matcha afin de bien comprendre ses spécificités. Ce thé japonais ancestral pousse dans le centre du pays et est originaire d’Uji, une ville célèbre de la province de Kyoto. Dès qu’avril pointe le bout de son nez, les champs du futur matcha sont recouverts par des tissus pour protéger les plantes des rayons du soleil. Cette précaution a pour effet de stimuler la production de chlorophylle. Après la cueillette, où les meilleures feuilles sont sélectionnées, ces dernières sont séchées à la vapeur et selon divers autres procédés puis sont séparées de leurs tiges. À cette étape, il ne reste plus que de petites feuilles vertes séchées nommées « tencha ». Cette matière végétale est finalement broyée à l’intérieur d’une meule pour être réduite en cette fine poudre vendue aux quatre coins du monde.

Comment préparer le matcha ?

Les dernières différences entre le matcha et le thé vert classique se révèlent au cours de la préparation. Ce grand cru japonais est traditionnellement mélangé dans un bol en céramique à l’aide d’un fouet en bambou : le chasen. Si vous souhaitez tenter l’expérience et la comparer avec la consommation de votre thé vert habituel, nous vous proposons cet ustensile typique ainsi qu’une poudre matcha de qualité supérieure à des prix défiant toute concurrence. Profitez-en dès à présent.

Add Comment

Frais d'envoi offerts dès 35€ d'achat!