Comme ce passe une dégustation de thé professionnel ?

Afin de reconnaître les caractères individuels exclusifs des différents types de thé, les dégustateurs de thé proposent des dégustations de thé professionnel. 

Infuser du thé pour le déguster 

Examinons maintenant les étapes suivies par les dégustateurs de thé en matière de dégustation. 

                  Tasse de dégustation de thé et tasse d’infusion 

  • La plupart des entreprises de thé utilisent de l’eau distillée fraîchement bouillie pour préparer le thé pour la dégustation. 
  • Environ 2,8 grammes de thé sont mis dans la tasse à infusion d’un volume de 150 ml. Ensuite, de l’eau bouillante est versée sur les feuilles de thé et la tasse à infusion est couverte pour permettre une infusion qui prend environ cinq minutes.
  • Après cinq minutes, la liqueur de thé est versée dans les tasses de dégustation et les feuilles infusées sont retirées et affichées sur le couvercle de la tasse à infusion pour observation avant dégustation. 

Dégustation de thé professionnel

Tasse de dégustation de thé et tasse d’infusion après l’infusion 

Thé prêt pour la dégustation 

Un dégustateur de thé professionnel déguste environ 300 tasses à la fois

  • Les dégustateurs professionnels utilisent tous leurs sens lors de l’analyse d’un thé (c’est ce qu’on appelle l’évaluation organoleptique).
  • Le dégustateur observe la feuille sèche, sent sa densité, en écrase et écoute le crépitement pour évaluer le taux d’humidité., la quantité de torsion ou d’ondulation, uniformité etc.
  •  Vaporiser dans sa gorge avec une cuillère à dégustation. Cela permet à l’arôme d’être détecté par l’arrière de la cavité nasale du dégustateur, tandis que le liquide de thé restant est pressé le long des côtés de sa langue pour sentir le goût et l’épaisseur.

Les impuretés de thé

  • Ensuite, buvez ou déplacez le thé sur l’ensemble de leur palais et de leur bouche pour une dégustation douce et constante et pour leur permettre d’obtenir une impression de dégustation maximale.
  • Après dégustation, les dégustateurs recrachent la liqueur de thé dans des crachoirs.

Certains termes de dégustation de thé utilisés par les dégustateurs de thé professionnels 

1. Terminologie décrivant les feuilles de thé sèches :

NOIR : Un aspect noir est favorable au thé noir, idéalement avec « BLOOM ». Ce terme est utilisé avec le traitement du thé orthodoxe pur (à grandes feuilles).

DARK: Cela indique une apparence équitable pour les thés noirs à petites feuilles et dénote un tri minutieux à l’usine de thé.

GRAS : Particules de feuilles trop grosses pour le grade particulier observé.

BRUN : Un aspect brun qui reflète généralement un standard de feuille médiocre. Cela indique que les feuilles et les tiges matures ont été utilisées pour la fabrication. 

CHOPPY: Feuille orthodoxe pure qui doit être coupée avec un brise-roche.

PROPRE : – Feuille exempte de fibres, de poussière ou de toute matière étrangère.

EVEN: Qualité fidèle au type et composée de particules de feuilles de taille assez uniforme.

FLAKEY : Feuilles plates et ouvertes.

GRIS : Causé par une trop grande abrasion lors du tri et du calibrage.

GRAINEUX : Décrit les grades primaires CTC bien faits, principalement les grades Pekoe Dust et Dust 1

LEAFY : Les feuilles ont tendance à être sur le côté large ou long.

LUMIÈRE : Un thé léger en poids et de faible densité. 

POUDREUSE : Constituée de fine poussière légère 

RAGGED : Un thé irrégulier mal fabriqué et classé.

TIGE ET FIBRE : Doit être minime dans les grades principaux, mais généralement inévitable dans les grades secondaires. 

ASTUCE : Une indication de cueillette fine et apparente dans les meilleurs grades de pure fabrication orthodoxe.

INÉGAL ET MIXTE : Feuilles inégales indiquant généralement un mauvais tri et non fidèles à la qualité.

BIEN TORDU : Dans la fabrication orthodoxe pure, cela est souvent appelé « roulé » 

2. Terminologie décrivant les feuilles de thé infusées

ARÔME : Odeur indiquant un « caractère inhérent », généralement à des altitudes plus élevées.

LUMINEUX : Un aspect vif et lumineux. Egalement signe de liqueurs vives.

CUIVRE : Feuilles brillantes qui indiquent normalement un thé bien fait.

TERNE : Manque d’éclat et dénote généralement un thé médiocre. Cela peut être dû à une fabrication et à une cuisson médiocres, ou à une forte teneur en humidité.

DARK : Une infusion sombre qui indique normalement une feuille inférieure.

VERT : Causé par une sous-fermentation, ou caractéristique des feuilles d’arbustes immatures (les liqueurs sont souvent brutes ou légères). Peut également être causé par un mauvais roulage avec des thés orthodoxes.

3. Terminologie décrivant la saveur du thé en liqueur (infusé).

CORPS : Une liqueur avec plénitude et force, au lieu d’être ‘MINCE’.

BRILLANT : Indique un thé plus frais avec une bonne qualité de conservation.

COULEUR : Indique la profondeur de couleur utile.

DULL : Le breuvage n’est pas très clair et manque de vivacité ou de luminosité.

FLAT : Non frais, généralement en raison de l’âge.

FRUITÉ : Ce goût de sur-maturité peut être dû à une sur-fermentation ou à une infection bactérienne avant le séchage.

HARSH: Un goût généralement lié au sous-feuille fanée, et très rugueux.

HIGH-FIRED : Surchauffé mais pas « BAKEY », « TOASTY » ou « BURNT ».

LIGHT : Manque de force et de lumière dans la couleur des bonnets.

PLAIN : Un breuvage qui manque de caractéristiques souhaitables.

RAW : Une liqueur amère et désagréable.

SMOKEY : Souvent causé par des fuites autour des tubes chauffants de la sécheuse. Mais il existe des thés fumés à dessein.

Tags:

Add Comment

Frais d'envoi offerts dès 35€ d'achat!